Articles

Du consensuel malheureusement…

Avec toutes ces annonces, on oublie presque le but premier des VGA, à savoir décerner des prix aux meilleurs jeux, dans différentes catégories. Au total, 26 prix ont été distribués, à des jeux ou studios, au cours d’une soirée à l’Américaine, avec un show d’enfer. Du reste, le palmarès 2010, comme les précédentes années, ne devrait pas manquer de charrier son lot de polémiques et débats sur la légitimité de tel ou tel lauréat, ou prix. Une polémique que nous nous devons de lancer, car cette années, c’est grosse licence en pagaille.

C’est Red Dead Redemption, qui aura tiré son épingle du jeu avec quatre prix. Il empoche le plus important de tous, celui de jeu de l’année. Non satisfait du titre de vainqueur suprême, il récupère aussi celui de la meilleure chanson in-game, celui de la meilleure bande-originale et le meilleur contenu téléchargeable avec Red dead redemption : undead nightmare. Autre grand gagnant, le développeur Bioware, élu studio de l’année, pour son travail sur Mass effect 2. Ce dernier est également salué, avec le prix du meilleur jeu XBOX360 de l’année et du meilleur jeu de rôle. Du coté de Sony, la franchise God of war fait mouche. En effet, God of war III est élu meilleur jeu PS3 et God of war : Ghost of Sparta, meilleur jeu sur portable. Super Mario galaxy 2 récupère, sans surprise, le prix du meilleur jeu Wii de l’année, tandis que starcraft II : wings of liberty se contentera finalement du trophée de meilleur jeu PC. Autre gros succès de 2010, Assassin’s creed : Brotherhood, repart avec le prix du meilleur jeu Action/Aventure, tous supports confondus. Deux jeux de sport ont également été primés : NBA 2K11 pour le multijoueur, et Tiger Woods PGA tour 11 en solo. Le prix du meilleur mode en ligne de 2010 va à Halo Reach (au revoir COD^^), tandis que Need for speed : hot pursuit (au revoir GT5) récupère le titre de meilleur jeu de course. Le meilleur jeu de tir, sans surprise, fut Call of duty : Black ops

Du côté, enfin, des prix un peu plus exotiques, le trophée des meilleurs graphismes revient à God of war III. A l’ombre des blockbusters, deux prix récompensent les créations plus modestes : Limbo récupère ainsi le trophée du meilleur jeu indépendant et Costume quest celui de meilleur jeu téléchargeable. Le prix de la meilleure adaptation en jeu vidéo récompense Scott Pilgrim contre le monde. Plus anecdotique enfin, deux prix saluent la performance des comédiens Neil Patrick Harris (Peter Parker) et Tricia Helfer (Sarah Kerringan), pour leur travail dans Spider-man shaterred dimension et starcraft II .

Bilan : du consensuel… Les jeux les plus primés restent les jeux les plus vendus… Certes ce sont des blockbuster d’une excellente facture, mais d’autres jeux aurait mérité une récompense. Je pense en premier à Castlevania : lords of shadow. Un chef d’oeuvre d’une générosité sans faille, qui sera d’ailleurs très vite testé, n’en disons donc pas plus. Autre absent, totalement inexcusable, Angry bird sur Iphone. Un jeu d’une addiction sans faille, à 0,79 centimes !!!! De quoi ne pas encourager à continuer dans cette lancée. Deux jeux qui sortent un peu de l’ordinaire manquent aussi à l’appel : Darksiders et Heavy Rain. Pour un fois que des jeux osent, récompensaient les bon sang !! En bref, du classique dans toute sa richesse a été récompensé, mais vous, développeurs originaux, continuaient à nous faire vibrer avec des Alan Wake et compagnie ! Je vous en supplie…

Castlevania : lords of shadow, ou un jeu exemplaire en tout point non primé…