Articles

Voilà le 3ème épisode de la célèbre série du survival horror Resident Evil, qui tout comme le deux précédents, nous replonge dans le cauchemar de Racoon City, mais avec cette fois ci une nouvelle héroïne que vous avez du voir dans le 1er épisode, j’ai nommé Jill Valentine. Cet épisode nous arrive avec son lot de nouveautés et de redoutables créatures tout en gardant l’esprit de la saga, à savoir surprendre le joueur et lui donner un maximum de frissons, mais aussi de plaisir (sadique)…. Alors ce nouvel épisode est-il digne de la saga ? Voyons cela de suite !

Racoon City l’antichambre de l’enfer

Nous revoici plongé au cœur de Racoon City ou ses habitants ont été contaminés par le Virus-T faisant de ces êtres humains banals de redoutables créatures sanguinaires appelés Zombi !  Chronologiquement cet épisode se place avant les évènements de Resident evil 2, aux prémices de l’infection de la ville par le virus-T. Nous incarnons Jill Valentine qui est décidée à survivre à cet enfer, mais tout ne seras pas si simple des hordes de créatures horribles l’attendent pour gouter à sa délicieuse chaire fraîche (sadique je vous ai dis!). Parmi eux se dressera le Némésis un monstre quasi invincible programmé pour tuer les membres de l’équipe STARS, l’élite de la police Racoon City, témoins trop compromettant pour l’entreprise pharmaceutique Umbrella. Hélas pour Jill, elle faisait partie de cette unité et le Némésis ne l’a lâchera pas de sitôt.En effet le Némesis vous poursuivra sans arrêt et ce même si vous changez de zone et la il va falloir courir pour lui échapper, mais le bougre cours plus vite que vous et dès qu’il vous saisi ca fait très mal. Tout n’est pas noir, vous pouvez aussi l’affronter mais le combat est long est assez retord : vous utiliserez beaucoup de munitions et beaucoup d’herbe verte mais sa « mort » laisse toujours des objets de valeurs. Vous l’aurez compris Némésis à la peau dure pour cela il va falloir vous préparez.

Du neuf et aussi de l’ancien

Resident Evil 3 est semblable aux précédents opus, le même  gameplay d’origine avec les mêmes déplacement que ce soit pour courir ou pour combattre, seul nouveauté le demi tour rapide qui permet de s’échapper des situations dangereuses. On retrouve nos habitudes avec les salles de sauvegarde et nos chers ruban encreurs (bien conséquent dans cette épisode);  les coffres pour ranger les objets et les 3 types d’herbes  pour se soigner et que vous pouvez toujours combiner. Dans cet épisode des objets inédits font leur apparitions  la poudre A, B et C et le confectionneur de munitions. Combinez ce dernier aux poudres peut fabriquer des munitions : la poudre A donne des munitions de pistolet, la B de fusil à pompe et la C de magnum. Bien entendu vous pouvez combinez  les poudres pour donner des munitions inédites. Ce petit plus donne du piment à la saga et permet d’aborder les combats contre le Némésis plus sereinement. Côté bande son il n’y a pas grand chose à signaler. Aucune musique marquante, mis à part celle quand le Némésis débarque devant vous en vociférant de sa voix d’outre-tombe « STARS ». Vous l’aurez compris rien de bien transcendant à part les hurlements des zombis et consorts ainsi que les dialogues des protagonistes. Les combats se  déroule comme à l’accoutumé « je vise, je tire » sauf pour le Némésis ou la tactique sera de rigueur pour espérer le vaincre. De nouveaux ennemis aussi font leur apparitions et surtout les Hunters sont de retours!!! Resident Evil fait dans la petite nouveauté et ne se foule guère pour apporter de la fraicheur, mais qu’importe, l’ambiance de la saga est là, très bien retranscrite, les fans de la premières ne seront pas déçus, et les débutants seront bichonnés pour ne pas perdre pied.

Parfois, on aime revenir sur des choses qui se sont passé il y a pas mal de temps. Ah que la nostalgie s’empare de nous à la vue de ces épisodes mythiques, quel plaisir de réincarner Claire et Léon ou encore de voir Jill affronter le terrible Némesis. Disponible dès maintenant pour la somme de 9,99 euros sur le PSN, il vous permettra de revivre des vrais moments de survival horror intenses et surtout de vous replonger à un cœur joie dans l’horreur de Racoon city. Pour ceux qui ne connaissent pas la saga, c’est une excellente initiation à petit prix.

Yannou