Articles

Walter Bright l’a débuté en 1971 et l’a commercialisé six ans plus tard. Il s’agit d’Empire, son jeu de stratégie au tour par tour inspiré de films de guerre et autres Risk et Battle of Britain. Avec ses villes à faire mûrir, ses troupes à faire grandir, le soft, vous l’aurez compris, a donné des idées aux futurs développeurs de Civilization, Global Conquest et Xconq. La première version du jeu a été programmée en FORTRAN sur l’ordinateur PDP-10 chez Caltech. Ce n’est qu’après l’avoir implémentée et enregistrée sur une machine Heathkit H11 que Walter Bright l’a commercialisée. Pour le plus grand bien des jeux de stratégie, bien évidemment.

Totof

Lors du comic-con de San Diego de la semaine dernière, Konami et USAopoly viennent d’annoncer une version Metal Gear Solid pour leur jeu culte, Risk. Le rêve de tout geek en quelque sorte. Pour rappel, Risk, c’est un jeu où l’on dirige une armée, visant à conquérir le monde, au grès de combats, alliances et trahisons. Un jeu très sympa pour une petite soirée pépère entre potes, assez convivial et un poil stratégique. Dans cette nouvelle version, très basée sur l’univers du quatrième MGS, on dirigera une milice (l’un de ces fameuses PMC), s’achètera des armes via des points Drebin, il y aura des personnages importants de la saga qui nous offriront des compétences particulières (Snake s’infiltre dans un territoire ennemi, la Rat Patrol augmente notre puissance offensive…), on pourra lancer des frappes nucléaires à distance depuis un Metal Gear Rex, et enfin (petit spoil de MGS4, fermez les yeux !) il y aura un nouveau continent, Outer Heaven, qui pourra se déplacer. C’est à peu près tout ce que l’on en sait, à part que ça sort en novembre aux USA, et que rien n’est encore prévu chez nous.

Bloodevil