Batman

Pour clore cette semaine il fallait évidemment parler de Batman, que seraient les comics sans Batman !!! Héros expéditif, Batman est l’opposé de Superman, s’il faut puncher au lieu de blablater comme une jouvencelle qui raconte sa life sur Facebook, il le fera. Pas de pouvoirs extraordinaires, seulement une ingéniosité hors du commun et un mental d’acier. C’est entre autres pour cela que Batman  est apprécié des fans, il reste un simple homme qui surpasse sa condition d’homme pour arrêter le crime en écrasant même ses ennemis les plus puissants. 2009 : Rocksteady nous met une des ses claques en nous signant un Batman des plus monumental. Réalisation impeccable, gameplay propre, ambiance exceptionnelle, tout est là pour nous en mettre plein la rétine et nous faire vivre une expérience Batman unique malgré sa linéarité et sa répétitivité. Fini les frêles carrures de Michael Keaton, Georges Clooney ou Christian Bale, dans le jeu, Batman est dopé à la testostérone de Grizzly (dans les secrets du jeu on apprend que les développeurs se sont basé sur la carrure impressionnante de Yannou, un membre du Serpent Retrogamer, un site de jeu consacré au rétrogaming). Bref passons, cet opus ne laissa de marbre personne puisque 3 ans plus tard sortira le tout aussi excellent Arkham City, essayant de sortir des écueils de sa linéarité. 1 an plus tard Warner nous pond un Batsy frais et jeune car comme au cinéma c’est tendance de revenir aux sources. Alors va-t-il tomber comme pour Assassin’s Creed dans le piège du marketing en nous offrant chaque année une saga qui s’effrite ou va-t-il nous offrir le même spectacle que les deux  premiers. Je tranche dans le vif, prêt à vous donnez mon verdict.

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soup…….Mon cul ouais !!

Un casting de bad boys qui ferait flipper Spiderman

Un casting de bad boys qui ferait flipper Spiderman.

Vous ne le saviez pas mais God of War : Ascension et Batman : Arkham Origins, c’est les mêmes jeux! Quoi ?! Mais il est fou ce Yannou, que dit-il  ? Explications : God of War, excellente licence de beat’em’all où à chaque titre la saga évolue, l’apogée étant GOW 3, un titre époustouflant, épique, puissant et j’en passe, qui ne laissera personne indifférent. 2009 : Batman : Arkham Asylum débarque sur nos consoles de salons nous en mettant plein la vue et nous offrant une vision de Batman autre que celle que nous connaissions des salles obscures, un héros qui se dépasse par sa simple volonté et qui fait face à n’importe quelle situation, et le rendu d’Arkham Asylum est vraiment impressionnant, ce Batman-là nous marque par l’orientation de son gameplay. Mars 2013 : God of War : Ascension sort sur PS3. Ce jeu se présente comme une préquelle de la vie de Kratos, et bien que très attendu, le jeu ne sera pas une déception mais il se révèle moins épique que le 3, moins percutant, il faut y jouer pour comprendre et ressentir cette sensation, au final on se dit : « merde ils se sont pas fait chier et je me suis fait enflé ». Ben Batman Arkham Origins c’est la même chose, comparativement à GOW qui essaie de se renouveler par le biais de son histoire, environnement, pouvoirs ou bestiaire, on sent que les développeurs ont voulu proposer une identité propre au soft, ici c’est ciao l’originalité, les gens, ils veulent voir Batman, on va leur mettre Batman mais dans l’environnement de Arkham City. En gros le titre aurait pu s’appeler Arkham City 2.0. Les gens de chez Warner se foutent royalement de notre figure mais à un point! Surtout pour au final arriver à servir du réchauffé, c’est vraiment pathétique et nous prendre pour des idiots, en plus sous couvert de mettre « Origins » dans le titre pour nous vendre du rêve en nous disant « ouais mais c’est les débuts de Batman » justement !!!! » Encore mieux, ils auraient pu en tirer parti pour nous offrir un beau bébé, mais non, faire du business et prendre les consommateurs pour des gros gros pigeon (comme moi), c’est tellement mieux. Le gameplay n’a pas évolué depuis 2009, que ce soit au niveau de certaines animations du chevalier noir, de l’IA des ennemis, la manière dont les combats se déroulent, les mêmes façons de descendre certains types d’ennemis, les mêmes combos, mêmes gadgets même type d’approches niveau infiltration, c’est vous dire qu’à ce niveau là ABSOLUMENT RIEN N’A CHANGE. Et ça ne serait pas drôle si ce 3 ème opus ne prenait pas des éléments du 2 ème épisode. Par exemple j’ai été choqué de voir une partie de la même map de Arkham City là-dedans, le pire c’est qu’ils ont juste embelli le décor pour que ça ne fasse pas prison (comme l’opus d’avant) et en plus ils ont rajouté une autre petite parcelle de ville histoire de dire qu’on a de la liberté. Et puis le comble : le jeu se permet de reprendre des niveaux d’Arkham City pour les inclure dans sa propre trame scénaristique!!! J’en reste encore bouche bée… Vous avez toujours en optionnel les énigmes de l’Homme Mystère à résoudre, rien de bien passionnant. Arkham Asylum : on aime et on accroche, Arkham City : on pardonne parce que c’est Batman et Arkham Origins : ont nous prend pour des fougasses. Donc vous êtes encore et toujours la chauve-souris en version plus jeune et plus énervée, Batman est plus bourru dans cet opus que dans les épisodes d’avant où il est calme et beaucoup plus réfléchi, ce jeu aurait pu nous montrer un Batman qui fait des erreurs, qui doute ou même moins expérimenté au combat. Là, ils ont décidé de le faire moins calme, c’était une bonne occasion de voir le chevalier noir sous un autre angle, on aurait apprécié de le voir comme Lara Croft dans Tomb Raider. Vous vous retrouvez dans Gotham City le soir du réveillon de Noël ou les gens sont cloîtrés chez eux à cause d’un tempête de neige et d’un fort taux de criminels dans les rues (l’excuse pour pas rendre Gotham vivante). Vous êtes comme dans Arkham City en mode exploration vous pourrez faire vos quêtes annexes et encore vous balader de part et d’autre de la ville, défoncer du criminels ou aller directement sur votre objectif. Cet épisode souffre aussi du grand défaut de la série, sa répétitivité : quand vous pénétrez dans un bâtiment le même schéma se présente à vous : vous défoncez des mecs, vous arrivez dans une grande salle carré avec des gargouilles et vous piégez des ennemis qui ont la même manières de réagir, qui ne savent toujours pas que Bats se planquent au dessus d’eux sur des gargouilles et que si ils pouvaient se foutre dans leurs gueules ils le feraient avec joie. L’IA des ennemis n’a pas évolué depuis le 1er opus à tel point que les joueurs connaissant la saga savent comment aborder ces salles, aucun effort n’a éré fait pour rendre les ennemis intelligent ou qu’ils aient une tactique différente comme par exemple regarder au dessus de leur tête, fouiller les grilles ou autres conduits, non, les développeurs ont préféré garder les IA d’origine tout simplement. Encore une blague, on retrouve les mêmes types d’ennemis sauf que là on a changé leur apparence mais leur approche en matière de combat reste la même. Un départ des plus mauvais.

10 réponses
  1. greyfox0957
    greyfox0957 dit :

    Ah la stratégie du jeu annuel, elle aura fini par triompher de Batman on dirait ! Et pourtant l’écart entre Asylum et Arkham city semblait énorme.

    Répondre
  2. Yannou
    Yannou dit :

    Oui y’avait un certain écart en proposant déjà un monde ouvert et des quêtes annexes évitant la répétitivité au maximum mais toujours présente. Il a fait en sorte de proposer quelque chose de nouveau et de frais le contraire d’Origins….. Au passage j’ai même pas parler du multi un véritable sagouin. Désolé…

    Répondre
  3. Flbond
    Flbond dit :

    Très Bon test mon cher Yannou malgré le premier paragraphe trop long.

    Ce qui m’emmerde avec ce titre c’est qu’il termine la trilogie en pâté et que ses meilleurs moments soient des repompées des autres épisodes.

    Répondre
  4. Yannou
    Yannou dit :

    Exactement, alors que le potentiel est là pour en faire un titre énorme mais non ils ont pas voulu faire leur travail correctement on est vraiment pris pour des pigeons. Warner tombe dans le piège ubi à vouloir augmenter sa fréquence de parution on tombe forcément, j’espère que le succès commercial de ce jeu sera pas au RDV histoire de voir si Warner a compris la leçon.

    Répondre
  5. Uinseann Ayflahm (Deadmarye)
    Uinseann Ayflahm (Deadmarye) dit :

    « Explications : God of War, excellente licence de beat’em’all où à chaque titre la saga évolue, l’apogée étant GOW 3, »

    Arf ! Ca explique surement pourquoi je n’aime aucune des deux séries ! 😀

    « et la monumentale voix de Stéphane Ronchewski – aka la voix du Joker dans le film de Christopher Nolan –  »

    Mais ! Mais ! Et Pierre Hatet ?! Bah…

    « Comme je le disais plus haut, mis à part l’aspect bourru qui révèle un caractère intempestif, rien n’est fait pour qu’on soit touché par le personnage ; il ne doute pas de lui, ne se prend pas de revers vraiment violent, ne fait aucune erreur, sa jeunesse est assez mal exploitée »

    On sent bien les mecs qu’on juste foutu un superhéro dans un jeu, même les films de Nolan sont bien pensé de ce coté là.

    Un test aussi intempestif que le nouveau (vieux ?) Batman, j’ai entendu dire qu’il était une grosse arnaque, ça se confirme ! Ca m’étonne qu’à moitié, enfin personnellement à part l’ambiance dans le premier j’n’ai pas réussis à accrocher.

    Reste que tu me décourage pour de bon d’un jour le prendre, je me tournerais vers Arkham City goty qui doit valeur le coup un peu plus !

    Répondre
  6. Yannou
    Yannou dit :

    Je n’oublie pas Pierre Hatet cette voix fait partie de mon enfance et est apparu dans le Arkham Asylum et Arkham City. Je te conseil Arkham City qui met le paquet pour sortir de sa linéarité et proposer un « open world » mais hélas comme on dit chassez le naturel il revient au galop mais on sent cet effort fait pour s’améliorer et ainsi obtenir un bon titre. Alors est-ce que le fait que Rocksteady ne soit pas impliqué dans Origins n’y sois pas pour quelque chose avec le résultat du dis opus. Quand aux licences Batman et GOW je suis vraiment fan mais même un fan se doit d’être objectif un minimum Origins et Ascension deux déceptions.

    Répondre
  7. Uinseann Ayflahm (Deadmarye)
    Uinseann Ayflahm (Deadmarye) dit :

    « Je n’oublie pas Pierre Hatet cette voix fait partie de mon enfance et est apparu dans le Arkham Asylum et Arkham City »

    C’est surtout que je regrette de ne pas retrouver cette voix dans cet opus. Enfin, puisque Mark Hamill n’est plus de service, j’imagine que c’est normal.

    « Quand aux licences Batman et GOW je suis vraiment fan mais même un fan se doit d’être objectif un minimum Origins et Ascension deux déceptions. »

    La part la plus difficile dans la vie d’un individu un minium critique…
    Mais ça va, tu t’en sors bien, si on comprends que le jeu est mauvais, quelque part on ne ressent pas de dédain, après tout, il à l’air d’avoir de sacrées lacunes.

    Répondre
  8. Yannou
    Yannou dit :

    Excellente observation, trop de lacunes surtout quand on ose te proposer 20 euros pour un season pass inutile en complément des 70 euros que le jeu vaut. Ce jeu à 25 euros c’était parfait ni plus ni moins. Pour Mark Hamill j’ai une idée il est peut être en train de préparer son come back pour Star Wars VII ^^.

    Répondre
  9. Yannou
    Yannou dit :

    A proprement parler il n’est pas mauvais, mais oui je m’attendais à de la nouveauté dans tous les domaines mais j’attendais plus de Batman surtout

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *