C'est merveilleux ! Mais je n'arrive pas à jouer...

C’est merveilleux ! Mais je n’arrive pas à jouer…

Il faut savoir que derrière ce jeu se trouve quelques futurs game-desginer confirmés, en game-director nous avons Masamichi Seki qui travaillera ensuite sur Muramasa pour la Wii (porté récemment sur Psvita), il est entre autre épaulé par Kenji Kaido en Lead Game-Designer qui lui bossera ensuite pour Ueda (Ico & Shadow of the Colossus), donc pour une fois, un jeu pour un jeune public et marketé pour lancer un accessoire n’est pas développé par des branle-guignol et ça, ça vaut toutes les bananes du monde. L’équipe de Masamichi impose pour la première fois l’utilisation des deux sticks de la nouvelle manette « DualShock » de Sony en guise de gameplay central. Le stick gauche est utilisé pour les déplacements, le stick droit quant à lui est concentré pour l’utilisation des gadgets. Cela vous parait familier ? Oui Ape Escape fait parti des précurseurs du jeu vidéo moderne avec Zelda OOT et Mario 64 pour l’utilisations des sticks analogiques pour la  gestion d’un personnage dans un univers 3D. Pour l’époque où le fonctionnement de base des manettes se concentrait sur les flèches « Haut, Bas, Gauche, Droit » et des touches « Triangle, carré, croix et rond » l’initiation fut difficile, je me souviens d’ailleurs de ma première session de jeu où j’ai galéré pendant 45 minutes pour savoir comment avancer et je ne pense pas avoir été le seul bambin à avoir été bloqué par ce changement soudain d’habitude. Ape Escape a permis à Sony d’imposer l’utilisation de la deuxième version de sa manette pour permettre non seulement de faire avancer un peu le schmilblick du jeu vidéo, mais aussi de préparer l’arriver de la PS2 où toutes les manettes sont équipés de ces joysticks et les gâchettes L2/R2.

La réussite de cette mécanique réside dans le game-design général du jeu, les différents gadgets que nous envoyaient le professeur nous laissaient des expérimentations à effectuer sur le terrain, des spécificités à inculquer pour ensuite les ressortir tout naturellement sur les autres niveaux. À chaque obtention d’un nouveau gadget, on était poussé à recommencer des niveaux pour récupérer les singes manqués dû à l’absence des gadgets récemment acquis, non seulement ça augmente la durée de vie du soft mais qui plus est les niveaux pouvaient être complété à 100 % afin de débloquer des mini-jeux (Un jeu de ski, un jeu de course, un space-invader like ect), les biographies des différents singes ou tout bonnement pour satisfaire votre pulsion de collectionnite aiguë. Ape Escape est un jeu riche et généreux avec ses joueurs, non seulement la durée de vie est plutôt conséquente et le jeu propose une ambiance couillue et une vision originale du genre plate-forme.

3 réponses
  1. Flbond
    Flbond dit :

    Bon test, malgré tout je ne placerai pas ce jeu en « mythique ».
    L’utilisation de la manette est excellente dans ce titre mais, personnellement, je le trouvais horriblement répétitif.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *