ban_dawnofsorrow

La rupture tranquillou

Restrictions de budget : faites bosser le stagiaire

Restrictions de budget : faites bosser le stagiaire

« Bonjour les amis, je m’appelle Soma Cruz. J’étais avec mon amie Mina en ville (pour conclure) quand une sorcière m’a attaqué ! Elle a invoqué des monstres donc j’ai dû me défendre et j’ai absorbé leurs âmes alors que je pensais ne plus avoir cette dominance des âmes. Oui, vous connaissez tous mon terrrrible secret : je suis la réincarnation de Dracula. » A peine un an après, Soma doit rejouer les héros et botter les fesses d’une sectaire nommée Celia Fortner. Alors qu’Arikado surgit encore de nulle part pour dire à Soma de s’écraser et de laisser faire les pros, ce dernier n’en fait qu’à sa tête et décide d’aller lui-même montrer qu’il est un homme plein d’honneur. Ah, cette jeunesse tout juste bonne à montrer qui a la plus grosse… Soma est donc paré pour une nouvelle aventure au coeur de Fakevania (petit surnom perso) là où Celia a rebâti une réplique du château de Dracula pour réaliser son terrrrrible plan. En effet, l’illuminée veut réincarner Vlad à travers deux candidats potentiels : Dario Bossi, le boeuf et Dmitri Blinov le cerveau. Deux personnages bien stéréotypés sauce aigre-douce qui sont nés en 1999 et qui auraient hérité des pouvoirs du Seigneur. Un scénario désormais plus conventionnel et ça nous change des conneries avec l’éclipse. Hein IGA ?

Parlons d’abord d’une chose qui aura fâché nombre de joueurs : le chara design. Sans prévenir, la direction artistique change complètement de ce qu’on a connu depuis 1997… Alors, on va faire un sondage , prenez votre boîtier : votez 1 si vous pensez que Konami a voulu viser une nouvelle cible (les djeunz) pour faire de meilleures ventes ou votez 2 si vous pensez qu’ils ont viré Ayami Kojima parce qu’elle a osé demander une augmentation. Envoyez votre réponse au 81212, 3€ le SMS + surcoût de l’opérateur…  On pense tous que Konami a opté pour un style manga plus moderne mais la vérité étant que miss Kojima était trop occupée à bosser sur les épisodes PS2 et le remake PSP de Rondo of Blood (voir le test de l’ami Toma). C’est donc terminé avec le look gothique efféminé, aujourd’hui Soma est un véritable rebelle avec coupe vintage, regard de pince-sans-rire et rangers pour écraser les mégots de clope. Mais chez Konami, on ne fait pas de jaloux : même punition pour le reste du casting et tout le monde a droit à son « downgrade ». Ainsi, Mina devient une fille top fashion, Hammer le badass devient une simple lavette qui fantasme sur Yoko et Jullus un vieillard très cuir-moustache. Et ce ne sont pas les mugshots (les portaits des personnages dans les boites de dialogues) qui vont arranger ça  : les artworks qui traduisent l’expression des interlocuteurs font un peu pitié à voir façon manga à l’arrache… A la base, Castlevania c’est une marque de fabrique qui inspire la peur, le chaos, et j’en passe. Dans cet opus on perd quasiment tout ça, en témoigne également l’opening du jeu réalisé entièrement en dessin animé. Heureusement, ce changement ne tuera que quelques fanboyz, les autres auront déjà digéré la trahison et prendront leur pied sur l’un des meilleurs Metroidvania à ce jour.

4 réponses
  1. Toma Überwenig
    Toma Überwenig dit :

    Excellent test, Vengeur Masquay, ça donne envie de replonger, tout ça!
    Je me souviens avoir eu l’impression de prendre un train en marche en faisant Dawn (justifiée, donc), mais une fois dans le chateau, c’est juste l’orgie de farming et la démesure (ces boss, purée!)
    Je n’ai pas fait les épisodes GBA, mais les trois épisodes de la grande DS m’ont procuré bien du plaisir!

    Répondre
  2. Le serpent
    Le serpent dit :

    Mon premier Castlevania était celui de la 64… Vous comprenez pourquoi je n’ai repris qu’avec lord of Shadow premier du nom ?
    Je me suis ensuite replongé dans la saga.
    Mais j’en suis pas encore à aria et Dawn. Mais bientôt !

    Bon test vengeurounet

    Répondre
  3. Flbond
    Flbond dit :

    Que dire, si ce n’est que j’ai adoré ce test dans ton pur style.
    J’avais choppé une claque sonore monumentale avec Circle Of Moon niveau sonore (j’ai passé de la GBC à la GBA avec), mais j’avais un peu laissé tombé face à l’aspect labyrinthe. Je vais me remettre à ça avec Aria&Dawn.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *