Dark-chronicle-logo

Level-5 est désormais un développeur qui compte. Responsable des aventures du Professeur Layton et des deux derniers Dragon Quest canoniques (épisodes VIII et IX), le studio japonais n’est plus à présenter. Et pourtant, son histoire est plutôt récente. C’est en 2000 que sort son premier titre: il s’agit de Dark Cloud sur PS2, un RPG intéressant mais maladroit. Deux ans plus tard, Dark Chronicle vient balayer tous les doutes et ouvre les portes de la saga d’Enix à Level-5. Une franche réussite, en accord avec son temps et ses idées.

Retour vers le futur

44172-183827-darkcloud2ps25jpg-620xMaximilien est un fils de noble, mais il préfère passer ses journées à apprendre le bricolage avec son ami Cédric dont il ne cesse de squatter l’atelier. Ce jeune et fougueux habitant de Palm Springs, ville dont personne ne veut et ne peut sortir, désire secrètement retrouver sa mère qui a disparu. Lors d’un spectacle de cirque donné sur la grande place de la ville, Maximilien se retrouve poursuivi par un mystérieux clown qui convoite le pendentif rouge qu’il porte à son cou. Après une fuite qui le fera passer par les égouts et découvrir des terres étrangères, il rencontrera bientôt Monica, une jeune fille venue du futur pour empêcher l’avènement du règne du terrible empereur Griffon. D’une manière générale, l’histoire de Dark Chronicle bénéficie d’un excellent rythme et alterne avec intelligence moments épiques et calmes. De plus, la narration est sobre et servie par des personnages attachants et un cadre magnifique. Une douceur qui alterne avec sa difficulté très élevée et qui contribue à sa grande richesse.

2 réponses
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    Je me tâter franchement à me lancer dedans.
    Ben je me tâte plus, encore un jeu dans ma longue liste de « perles ratés ».

    Merci totof !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *