A deux, c’est tout de même mieux

Le jeu est récemment sorti sur le wiiware en remasteurisé. Faites vous votre avis

Le coeur du gameplay de ce tetris-like au demeurant assez moyen, réside dans son aspect multijoueur. En effet, en écran splitté, les jouttes sont tout de même plus réussi. Non pas que le gameplay à changé, il s’agit d’ailleurs de la copie conforme du mode solo, mais l’émulation et le stress engendré par un affrontement direct créent une atmosphère étouffante, propice à l’amusement. Voir son collègue (ou sa collègue d’ailleurs, pas de sexisme sur le Serpent Retrogamer s’il vous plait !) galérer à coté de soi est vraiment un moment de pur bonheur que je conseil à tout le monde ! Sauf si vous êtes mauvais évidement, sinon vous serez celui de qui on se moque ! Héhé. Malgré tout, le fait que le gameplay, pauvre au demeurant, ne change pas d’un iota dans ce mode multijoueur, est une abération ! Regardez par exemple Wario woods, sorti sur Super Nes, mais transposé aussi sur Nes : les jouts à deux joueurs sont agrémentées de « crasses », faite envers son adversaire. Cela n’était pas encore dans l’air du temps à ce moment. Ou alors les développeurs n’ont pas eu envi de se faire chii….. Enfin bref !

A retenir

Comme j’ai pu le dire déjà plusieur fois lors de ce test, Docteur Mario n’est pas un mauvais jeu. Bien que ses mécaniques de gameplay soient assez sommaire et que l’aspect technique est totalement à la ramasse, il constitu un excellent remède contre la solitude (ahahah, un métaphore bien placée !). En effet, le soft prend tout son sens lors des joutes à plusieurs, et un petit tournoi de Docteur Mario, durant une nuit entière, avec une brochette de collègues (et de copines, pas de sexisme j’ai dit !), et bien… Ca fait plaisir ! Sur ce, je retourne tout de même à mon wario woods ! Oui je suis addict et alors ?

Informations sur le jeu

Plateforme : NES

Genre : Puzzle game 

Développeurs : Nintendo

Éditeur : Nintendo

Date de sortie : 1990

Correct

Le Serpent

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *