DB03

Me revoilà à faire une ouverture de semaine spéciale. J’aurais du sentir le coup fourré venir quand le Serpent m’a filé un jeu en partant en courant.  Cette fois ci c’est sur Dragon Ball Le Secret Du Dragon sur NES que ma patience sera testée.  On va voir si mon enfance sera a nouveau détruite. Qui sait? une bonne surprise peut arriver…

Bonne idée

Je n'ai pas de vie, elle descend et je me fais canarder...

Je n’ai pas de vie, elle descend et je me fais canarder…

Pour la petite histoire, Le Secret du Dragon n’est pas le seul jeu sur NES adapté du manga Dragon Ball. Premier d’une trilogie, il est le seul a être sorti du Japon et fait exceptionnel pour l’époque : il est traduit en Français. En effet, comme pour les Chevalier du Zodiaque, la saga de Akira Toryiama a une popularité impressionante (Club Dorothée) et a contribué grandement à la reconnaissance des mangas en France. Pour les équipes de Bandaï, il est alors impensable de ne pas en tirer parti. Les joueurs Français sont donc ravis de pouvoir mettre la main sur ce titre, d’autant plus que la campagne publicitaire a été plutôt importante. Le jeu promet entre autres de prendre part à la quête des sept Dragon Ball avec Goku et Bulma pour ensuite combattre l’armée du ruban rouge, le tout dans un jeu en vue de dessus. Des captures d’écrans montrent les personnages de la série et même Shenron. Enfin l’aspect Zelda a fini de convaincre les plus récalcitrants. Tout semble parfait mais…

Bonne idée ?

DB05

Sous l’océan, c’est bien dans Dragon Ball ?

Dès l’écran titre passé, on voit une chose légèrement gênante : les Dragon Balls deviennent les Balles du dragon. Autre problème, une séquence de dialogue des plus passionnantes commence entre Bulma et Goku, avec chaque lettre de chaque phrase s’affichant…seconde par seconde. Mais le pire reste à venir, avec une des pires idées de gameplay, que même Davilex conspue. Cette idée, c’est la barre de santé chutant toute seule. Pourquoi? Mystère, en tout cas ça augmente la difficulté de manière ahurissante. Bon gré mal gré, on essaye d’avancer dans le jeu, une sorte de Zelda où les combats sont mal gérés et le moindre bonus est caché. On va rejoindre un personnage connu de la série pour aider une tortue : L’hermite. Si ça ne dit rien à personne, c’est simplement car c’est Tortue Géniale avec une traduction raté et une faute d’orthographe. Et tous les personnages ont la même tare bien qu’ils soient correctement dessinés. J’insiste sur l’emballage car le jeu en lui même est très classique, on avance de A à B en se faisant agresser de toutes part en priant pour trouver de la nourriture La première surprise vient quand on rencontre Oolong. Outre le fait qu’il s’appelle Goret ici, on joue au chat et à la souris avec une chauve-souris à tête de cochon, dans toutes les maisons du village agressé. C’est long chant et casse gueule mais on y arrive.

3 réponses
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    Et bien écoute au risque de me faire conspué, je n’ai pas détesté ce jeu.
    Certes il est mauvais. Mais en petit joueur prepubere. Que j’étais, fan de Dragon Ball qui plus est, et ben j’ai passé.de bons moments

    Répondre
  2. Toma Überwenig
    Toma Überwenig dit :

    Je rejoins le serpent, à cette époque où l’on achetait les dernier dragonball en japonais pour ne rien capter à la fin mais la lire quand même (idem pour les Hokuto No Ken d’ailleurs, où au lieu de voir des combats épiques, on voyait juste des mecs bodybuildés pleurer comme des madeleines une page sur trois), il suffisait de pouvoir prendre le contrôle de nos idoles de jeunesse pour commencer à rêver…

    Répondre
  3. Astuces jeux Facebook et mobile
    Astuces jeux Facebook et mobile dit :

    Le jeu est moche, dur, a au maximum deux musiques qui jouent en boucle dans les niveaux, traductions foireuses… Tout ça je l’ai remarqué pendant que j’essayait d’en faire un Let’s Play. Alors pourquoi un 13? Car j’ai eu du « fun » en jouant à ce jeu, oui, « fun », mot que semble oublier beaucoup de fanboys/kévins. Le fait est qu’il y a une différence entre un bon jeu, et un jeu amusant : un bon jeu objectivement, peut être chiant, alors qu’un jeu amusant EST amusant, qu’il soit horrible, chiant et inaudible. Dans le cas de Dragon Ball, je crois que c’est si mauvais, que je trouve que ce jeu pas aussi daubé que certains (pseudo)-testeurs puissent l’entendre, mais aussi, le jeu est tellement dur qu’au final, on y revient au fur et à mesure, un peu comme Castlevania II en fait : on devient tellement malade de la difficulté que ça nous donne envie de nous pousser jusqu’au bout. Dragon Ball : Le Secret du Dragon est peut-être, voir sûrement (très?) mauvais, mais au moins est stimulant, et possède son petit charme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *