Gta (0)

Beaucoup d’entre vous connaissent  Grand Theft Auto depuis son fulgurant retour sur la Playstation 2, le 3ème épisode sonna un nouveau tournant et un nouveau chapitre pour la saga. Mais avant le 3ème opus il y eut le précurseur, celui qui donna ses lettres de noblesses à la saga, il s’agit du tout premier GTA sorti en 1998 sur la merveilleuse Playstation. Comme Doom en son temps les jeux similaires furent nommé GTA-Like, atypique et sulfureux, ce jeu l’est assurément prenant le parti pris d’incarner un anti-héros et d’oublier les standards de l’époque. Ce jeu posa les fondations que l’on retrouve dans tous les GTA, et du 3 de 2001 au 4 de 2008, rien ne change vraiment au final. Appréciez ce petit retour aux sources et laissez le rétro s’emparer de vous avant la sortie du dernier né Grand Theft Auto 5.

La morale c’est pour les nazes

Ne vous fiez pas à l'image c'est plus moche en vrai

Ne vous fiez pas à l’image c’est plus moche en vrai.

Jeu par excellence antimorale, vous qui rêvez enfin de destruction de carnage comme dans Carmageddon (les courses en moins) ce jeu est fait pour vous! Fini les héros archétypaux à mort, les soldats de l’apocalypse. Ici vous incarnez un malfrat, le crime, le sexe sont maîtres mots. Avec la sortie de GTA un genre nouveau de jeux émergea où tout est permis, libre à vous de faire du mal aux innocents piétons, de voler des voitures, de voir des prostituées faire des actions que vous ne voyez pas dans les autres jeux, bref à vous de faire le bordel le plus total. Pour commencer vous devrez  choisir votre perso parmi 4 disponibles, mais je vous rassure, ça change rien à la donne que vous choisissiez un black ou un blanc c’est pareil à l’écran et il n’y a pas de stats pour dire qui vaut mieux que l’autre… Vous êtes donc téléporté sans demi mesure à Liberty City et comme seule interface pour avoir des missions c’est votre beeper qui vous servira de lien avec votre employeur et une simple flèche pour vous indiquer l’itinéraire et c’est tout, minimaliste au plus simple, pas de carte, rien que les indications du beeper et la flèche à suivre, point barre! Autant vous dire que vous allez galérer à trouver vos objectifs et évidemment, une fois votre mission terminée, vous devez aller rendre compte à votre patron mais vous avez que une minuscule minute pour vous rendre à la cabine de téléphone, si vous décoincez pas en deux deux, c’est mission échouée et un message d’insultes! C’est une grosse surprise quand on s’y attend pas et surtout quand votre beeper vous dis qu’il vous reste 18 secondes pour vous y rendre… Ah ben chez Take 2 la communication c’est leur dada c’est sûr! Ce jeu à l’art de vous dire en somme débrouille toi pour trouver les commandes, les missions alors que la plupart des jeux de cette époque ou même avant ont tous eu des tutos pour comprendre les bases du jeu ; là c’est rien du tout. Après la sélection de votre personnage on vous propulse et vous suivez la flèche, pas terrible comme approche. Les missions ne sont pas très dures et vous progresserez rapidement à condition d’aller vite fait à cette fameuse cabine, même quand vous perdez, une autre mission vous en est proposé, donc en gros vous bloquerez pas 200 ans sur la même mission. D’autres contrats vous seront proposés via le beeper à exécuter plus tard et ainsi vous rendre aux autres villes. Ce jeu, grâce à sa durée de vie conséquente, vous fera passer des heures de fun et de fusillades à gogo.

6 réponses
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    J’aime cet article et il n’y a pas un point où je ne suis pas d’accord avec toi.
    J’aurai ni dis plus ni moins et j’aurai mis la même note.

    Chapeau !

    Répondre
  2. Deadmarye
    Deadmarye dit :

    « Je sais que je vais me faire insulter par une communauté pro-GTA »

    Ca existe encore les gens qui ont connu GTA avant GTA 4 ? 😀

    Hm…

    Ca existe encore les gens qui ont connu GTA avant GTA 3 ? 😀

    Ca marche aussi.

    « sans compter que si vous appuyez sur R2 votre personnage devient un mélomane, j’en dis pas plus, testez pour voir »

    Avec l’Odyssée d’Abe, j’en ai passé des aprem à ma délecter de poésie auditive, ça c’était une belle époque.

    Je n’ai pas de souvenir de GTA pour ainsi dire, je ne crois pas y avoir joué…Enfin peut-être…Parcontre je me souviens de la démo de GTA que je faisais tourner en boucle, j’adorais me ballader partout, courir, sauter, me faufiler dans les allées, et le pire c’est que dans un jeu où la liberté est de mise, je me comportais convenablement.

    J’y ai passé des jours et des jours sur cette démo archi limitée, mais c’était fun, très fun. Avec un peu de recul, je me dis que je n’étais vraiment pas difficile à cette époque parceque je trouvais le jeu vraiment beau graphiquement. A moins que c’était l’ambiance…A lire ton test, j’ai juste envie de replonger dans GTA 2 sur DC.

    Répondre
  3. Yannou
    Yannou dit :

    En fait y’ a deux sortes de catégories de gens qui jouent à GTA : ceux qui ont commencer avec le 3 et ont suivi la saga et ceux qui ont commencer depuis le début. Mais c’est une très bonne remarque qui vaut le coup d’être posée. En parlant de GTA, je comprend ta joie en jouant à l’opus originel. Il procurait des sensations agréables et ont se sentaient puissants, après dire que tu n’étais pas difficile on devrait juste dire que à cette époque on n’avait pas le choix de ce qu’on jouaient et on devaient faire avec et parfois ca nous plaisaient. Avec les standarts d’aujourd’hui la rétine en prend un coup et reprendre le pad en main donne envi de se faire fouetter que d’y replonger…… Merci Thibault pour tes compliments ^^ et Toma tu trouves toujours la bonne analyse ^^.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *