…and we really do adore him

Halo-gameplay

D’autant plus qu’il s’agit d’apporter une pierre à un autre édifice, celle de la possibilité d’un gameplay FPS console. Parfaitement compatible avec ce pad Xbox très vertical et destiné à ce genre de softs avec notamment ses gâchettes et ses sticks analogiques diamétralement opposés (l’un pour la visée, l’autre pour le déplacement), et seulement critiquable par les positions du saut et du crouch, la jouabilité de Halo est rarement mise à défaut et d’une précision remarquable. Et c’est vraiment beaucoup, quand on connaît le public et l’héritage plutôt PC du FPS. Un système de visée large plutôt que de lock vient ainsi souligner une préférence à la liberté d’approche et à la tolérance. Avec ce choix d’une campagne basée surtout sur l’affrontement, pédestre ou véhiculé (jeep, hovercraft, tank, vaisseau), Bungie Software définit une expérience alternative plus que crédible. Elle est par moments époustouflante, notamment de beauté malgré un très léger aliasing, servie par une excellente I.A. analytique, réactive et adaptative que l’on pourrait comparer au prédécesseur Half-Life et au futur Killzone 2, et par un bestiaire plutôt fourni et qui cache certaines surprises sous forme de mini-boss bien coriaces, à défaut de vrais cadors dignes de ce nom.

On ne spoilera rien, mais le dernier chapitre de cette relativement longue aventure (une bonne quinzaine d’heures) est un modèle de montée en puissance et de remise en question des préférences du joueur. Pour être plus clair, le retour aux sources de l’armement humain se révélera troublant de puissance sèche, quand on aura fait mumuse tout du long des précédents niveaux avec ces jolis pistolets extraterrestres rechargeables et magnifiques de reflets lumineux sur leur armature violette. Sans trop exagérer, on pourrait même dire que tout le titre vaut le coup juste pour cette ligne droite finale qui ne sera pas sans rappeler le sempiternel modèle Alien. Dommage qu’au niveau scénario et personnages, les concepteurs ne soient pas allés aussi loin dans les réflexions géopolitiques caractéristiques des space opera ou la psychose engendrée par la peur de l’envahisseur venu d’ailleurs. Le Master Chief est un soldat cyborg plutôt monomaniaque et fixé sur son objectif de repousser les méchants vilains bonhommes verts, à gros coups de canon dans les fesses. Finalement, le vrai plaisir de Halo est tout simplement là.

debut cop

A retenir

Par sa mise en scène, sa réalisation irréprochable et surtout son gameplay console aussi maîtrisé que risqué, Halo n’a pas raté son entrée dans l’arène. La série a depuis fait des petits, pas toujours avec autant de doigté, la faute certainement à une formule presque tout spectacle qui peut vite lasser, et contrairement à sa machine hôte qui a finalement eu une seconde vie meilleure que la première, avec la mouture 360. Mais qu’importe pour ce titre qui aura marqué son époque et aura, au moins un temps et dans une certaine mesure, fait vaciller les principes de certains joueurs sceptiques.

excellent

Informations sur le jeu

Plateformes : Xbox, PC (bientôt XboxOne)

Genre : FPS console

Développeurs : Bungie/Microsoft Game Studio

Éditeur : Microsoft

Date de sortie :  14 mars 2002

Totof

7 réponses
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    J’ai jamais touché à halo.
    Ce n’est pas parce que je ne veut pas. C’est simplement parce que je n’ai jamais eu de bobox.
    Il existe sur pc il me semble. Mais d’après ton test, l’intérêt est limité

    Répondre
  2. Koreana_
    Koreana_ dit :

    Après sur PC, l’intérêt est limité car l’essence même du jeu provient de l’hardware console et sérieusement il y a des tonnes de jeu FPS mieux que Halo PC

    Le portage du premier volet reste correct ceci dit mais alors le 2 sur PC, My Gaaad O_O….

    Répondre
  3. candy crush tips
    candy crush tips dit :

    Sérieusement, le meilleur remake HD jamais créé à ce jour ! J’ai pris un plaisir fous à redécouvrir le Halo ! Et puis tout ces petits rajout comme des remake de plusieurs musiques du tout premier Halo, les terminaux secrets qui en disent plus sur l’histoire d’Halo 4 (jeu que j’attend énormément), la possibilité de « switcher » entre les graphismes HD (qui sont bien sans être magnifiques) et ceux d’avant est tout bonnement une idée génialissime ! Puis la bibliothèques à l’aide de Kinect , je n’ai pas pu tester puisque je n’ai pas Kinect mais cela doit être génial aussi ! Aucune déception juste du pure plaisir !

    Répondre
    • Le serpent
      Le serpent dit :

      Effectivement le remake HD s’annonce ultra !

      En soit Halo est encore un très bon jeu ! Il a vieilli certes, mais tellement de mécaniques sont encore utilisées aujourd’hui, que çà montre l’importance de ce jeu !

      Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Koreana_ { Après sur PC, l'intérêt est limité car l'essence même du jeu provient de l'hardware console et sérieusement il y a des tonnes de jeu FPS… } – 06 oct, 23:15 […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *