Leave me alone

Même les zombies ne résistent pas à l'envie de danser.

Même les zombies ne résistent pas à l’envie de danser.

A la même époque, surtout sur Mega Drive, un bon nombre de jeux de “beat them all” sont sortis et Michael Jackson Moonwalker se place dans la moyenne du genre. A l’époque les deux principaux ténors sont Golden Axe et Altered Beast et …. c’est une affaire de goût en fait. Les 3 sont des styles différents, et au niveau du gameplay, entre les power up, les différents personnages ou le moonwalk, ça se vaut. Personnellement ma préférence va à MJ Moonwalker, car les deux autres ont assez mal vieilli. Ce ne sont pas des mauvais jeux, mais la lenteur et les problèmes de collisions ont eu raison du fun. L’adaptation cinématographique quant à elle a réussi à s’entourer d’une équipe ayant travaillé sur des titres tels que Shinobi, et qui feront sensation sur Street Of Rage, une valeur sure du support. Mais le jeu garde quand même un défaut important avec son côté répétitif, chaque stage se déroulant en ce sens : fouiller pour trouver 3-5 enfants, aller sur un point, affronter le boss. Les changements concernent seulement les sprites et les décors. De plus chaque niveau est découpé en sous stages, 3 plus exactement, qui se ressemblent fortement. La lassitude ressentie dans ce jeu, sans atteindre le cauchemar, peut être assez gênante si on ne plonge pas totalement dans l’ambiance du grand n’importe quoi vidéo musical (de mon côté j’y joue avec le level select pour pouvoir le reprendre à tout moment). Et bien sur, si l’on est totalement allergique à Michael Jackson, ce n’est pas le titre à avoir, mais pour un jeu hommage à la star c’est assez logique.

A retenir

Malgré son côté répétitif, Michael Jackson’s Moonwalker est un jeu qui mérite de figurer dans toute collection MegaDrive. Les niveaux reprennent les différents moments du film et sont bien servis par une bande son qui donnent envie de se déhancher, envie renforcée par les différentes attaques de danse de Michael et le célèbre Moonwalk. Les allergiques au roi de la pop et ceux qui sont trop exigeants passeront leur chemin et pour les autres : be a Smooth Criminal.

Informations sur le jeu

Plateformes : Megadrive

Genre : Beat’em all

Développeurs : Sega

Éditeur : Sega

Date de sortie : Août 1990

pourlesfans

Flbond

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *