Du combat au corps à corps extrêmement dynamique

En plus d'être joli à regarder (composé d'estampes et de tatouages) l'arbre des skills est d'une profondeur rare pour un jeu d'action à la première personne.

En plus d’être joli à regarder (composé d’estampes et de tatouages) l’arbre des skills est d’une profondeur rare pour un jeu d’action à la première personne.

Or si le katana est aussi génial à jouer c’est en partie grâce au système de skills. Plus vous avancerez et plus vous gagnerez du Karma, ce qui vous permettra d’acheter diverses skills, que l’on utilise sous la forme de combos. Rapidement on se met à pianoter sur son clavier de manière frénétique, en appuyant deux fois rapidement sur D (strafe droite) puis click droit chargé, ou deux fois en arrière et click gauche, tous les combos sont en effet des combinaison de direction au clavier avec un click chargé ou non sur la souris. Le résultat est probant, et le combat au katana dépasse donc très vite les simples coups directs et coups chargés. Ajoutez à cela les pouvoirs, sorte de compétences passives débloquées au fur et à mesure que vous trouvez des cristaux parfois très bien cachés. Enfin les armes peuvent être améliorées dans une surenchère complètement assumée de multiples canons, systèmes de rechargement rapide, dégâts accrus tous représentés visuellement sur les armes.

Et l’humour mon cher ami, surtout l’humour…

Ces messages sont l'une des nombreuses marques d'humour, dans le genre qui plaira à Toma sans aucun doute !

Ces messages sont l’une des nombreuses marques d’humour, dans le genre qui plaira à Toma sans aucun doute !

Shadow Warrior ne serait pas digne de son prédécesseur si l’humour n’était pas au cœur de l’expérience de jeu. Or ici, je préfère vous dire qu’on éclate de rire très régulièrement. Entre les lapins disposés un peu partout qui baisent comme des… lapins devant vous, ceux d’entre eux qui deviennent des ennemis démoniaques à combattre sur une bande son de metal dès que vous les effleurez avec votre katana, des zones entières font référence au jeu d’origine avec des décors pixellisés et des sprites 2D de jeune fille sous la douche. C’est sans compter l’humour des petits biscuits du destin, ces gâteaux asiatiques qui contiennent un petit papier vous prédisant l’avenir et qui sont tout bonnement hilarants tout au long du jeu. Et le tout est d’autant plus décalé que l’histoire est en apparence plutôt sérieuse, et c’est la légèreté avec laquelle Lo Wang traite ces événements, associée à tous ces à-côtés délirants qui rendent le jeu vraiment drôle.

Que vaut-il sur PS4 ? (Mise à jour Octobre 2014)

Fin Septembre 2014, Shadow Warrior a débarqué sur PS4 dans une version… identique ou presque à l’original PC. Offrant globalement la même expérience de jeu que ce que je décrivais plus haut, la version PS4 bénéficie néanmoins de graphismes équivalents à de l’Ultra sur PC et sans aucune trace de ralentissement. Si techniquement le pari du portage est donc réussi, il reste ces temps de chargements à rallonge, qu’on retrouve chez tant de développeurs indépendant, mais qui se trouvent être cantonnés aux débuts / fins de chapitres et ne perturbent pas plus que cela l’expérience – et puis même Destiny en a, plus souvent et des plus longs.

Côté jouabilité, on attendait donc de voir comment le gameplay pointu de Shadow Warrior, avec toutes ses combinaisons de boutons, de directions, permettant d’utiliser les nombreuses habiletés du héros, allait rendre à la manette. Eh bien sachez que le résultat est aussi bon qu’on pouvait l’espérer, c’est à dire difficilement perfectible mais aussi difficilement maitrisable. Shadow Warrior était déjà difficile à prendre en main sur PC, il l’est encore un peu plus à la manette. Néanmoins, comme sur sa version d’origine, on s’habitue et on prend un plaisir fou à jouer même s’il est parfois difficile de réaliser telle ou telle action au moment opportun. Il reste donc un portage à l’identique ou presque que je conseille vivement à ceux qui n’ont pas de PC, ou pas un PC suffisamment musclé pour faire tourner Shadow Warrior (qui est quand même assez gourmand) malgré son prix un poil élevé de 40 euros à la sortie.

A retenir

Si ce n’est pas déjà fait, filez vous acheter ce jeu. Son seul réel défaut étant son prix, 35€ de base pour une durée de vie somme tout très acceptable, environ une vingtaine d’heures si vous cherchez tous les secrets, mais légèrement minée par la répétitivité. Profitez donc des soldes régulières de Steam, Humble Bundle ou GOG pour vous le procurer un peu moins cher. L’expérience est unique et vous fera retomber dans votre belle enfance, à l’époque où FPS voulait dire « délire total à la première personne ». En plus, ce nouveau Shadow Warrior est diablement joli à regarder et si tant est que vous avez de l’humour, vous fera rire comme un petit fou. Ce jeu a été pour moi un véritable coup de cœur du FPS de ces dernières années et je ne saurais que trop vous conseiller de vous le procurer au plus vite. En réussissant le pari de faire plus jouable, plus fun et moins cheezy que l’original, Shadow Warrior se distingue comme l’un des meilleurs (sinon le meilleur) FPS de 2013. Mise à jour PS4 : Toujours aussi bon sur PS4, techniquement réussi à la fois côté graphismes et prise en main. Le jeu n’a perdu ni en défauts ni en qualité, et c’est déjà un bel achievement. Jouez-y si vous n’aviez pas eu l’occasion de le faire, c’est probablement la meilleure version sur le marché.

Informations sur le jeu

Plateforme : PC, PS4

Genre : FPS

Développeurs : Flying Wild Hog

Éditeur : Devolver Digital

Date de sortie : Septembre 2013 (PC) / Septembre 2014 (PS4)

greyfox0957

5 réponses
  1. Flbond
    Flbond dit :

    Pour avoir testé un peu le jeu, je confirme qu’il est réellement fun. Il n’a pas le cul entre de chaises et s’assume rétro. Très bon test

    Répondre
  2. Totof
    Totof dit :

    Bon ben, ça donne envie, tout ça. Surtout qu’il est en promo sur Steam autour des 8€ pendant quelques jours, je vais peut-être me laisser tenter.

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] à concept. Après avoir sorti de belles perles avec Serious Sam 3, et surtout l’excellent Shadow Warrior nouvelle génération (qui réussissait le pari d’être meilleur encore que l’original dont il […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *