Loin d’être parfait…

Tout d’abord, la jouabilité est rigide. Si dans la grande majorité des situations, cela ne pose pas trop de problèmes, cela ajouté à la grande, voire très grande, difficulté proposée par certains tableaux peut pousser les moins patients d’entre nous à jeter la manette au sol. Nombreux sont les boss particulièrement difficiles à vaincre surtout que certaines de leurs attaques dévastatrices sont difficiles à éviter. Par conséquent, vous devrez de nombreuses fois recommencer certains niveaux bien retors avec ce sentiment que la défaite n’est pas uniquement due à votre manque de talent manette en main. Fort heureusement, il est toujours possible de réduire la difficulté du jeu afin de ne pas bloquer bêtement sur un obstacle même si cela ne garantit pas votre victoire, loin de là. On peut aussi déplorer le nombre trop restreint de tableaux offerts. S’ils sont tous somptueux, sans aucune exception, le fait qu’il n’y en ait qu’une dizaine renforce l’impression de répétitivité, surtout que les différents scénarios vous obligeront à revenir en ces mêmes endroits. De plus, leur organisation n’est pas aléatoire et ne diffère jamais ce qui réduit à néant le sentiment d’exploration. Le fait que Vanillaware propose aussi des aventures plutôt old school dans leur conception ne va pas ravir tout le monde. Si l’idée de découper l’histoire en cinq contes séduit, le sixième et dernier d’entre eux est tellement difficile qu’il vous obligera à recommencer depuis le début chacun des contes afin de pouvoir avoir le niveau et les équipements suffisants pour terminer l’aventure.

A retenir

Si Odin Sphere est un titre qui séduit par son ambiance enchanteresse et son histoire aux multiples facettes dont les éléments se dévoilent subtilement au cours de votre progression, il s’agit surtout et avant tout d’un jeu qui manque clairement de souplesse dans sa conception. L’aventure vaut clairement le coup, je le concède, mais de nombreux points vont obscurcir votre expérience. Soyez donc préparés à en baver malgré votre dextérité. Toutefois, le jeu en vaut la chandelle.

Informations sur le jeu

Plateforme : Playstation 2

Genre : RPG

Développeurs : Vanillaware Ltd.

Éditeur : Square Enix

Date de sortie : Mai 2007 (Japon), Mars 2008 (France)

pourlesfans

 

Sirocco

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *