James, un homme fragile

Des cinématiques de qualité, réellement magnifiques pour de la PS2.

James se déplace de manière réaliste : il s’essoufle rapidement lors d’une course, son champ de vision est limité et sa démarche hasardeuse font de lui un héros maladroit et attachant. Le scénario se base essentiellement autour de la psyché de James et des choix cruciaux auront des répercussions sur la fin du jeu entre autre. C’est aussi ça qui permet à Silent Hill de s’affirmer en proposant autre chose que du simple jeu de tir. Les musiques mélancoliques de Akira Yamaoka renforcent encore plus la tourmente de James, des musiques inoubliables qui mettent un petit coup de blues. Continuons sur la bande-son : peu de bruitages hormis ceux de la radio qui crépite quand un monstre est dans le coin, les bruitages des dits-monstres sont sympas sans plus mais ce qui prime comme bruitage, c’est le silence ; pas de musique, juste vos pas, la radio et les monstres, et les mélodies qui surviennent de temps à autre. Un aspect négatif, c’est son inventaire inchangé depuis le premier opus qui reste arcahaique car tout se fait dans les inventaires : se soigner, utiliser ses armes… Les développeurs auraient pu faire mieux sur ce point. La maniabilité est correcte, James se dirige facilement et utiliser ses armes se fait également de manière aisée. Le soft possède également une très bonne rejouabilité comme je le disais plus haut : différentes  fins, puis des bonus sympas à récupérer sont aussi de la partie. Bon, ne vous attendez pas à un bestiaire de fou, vous allez croiser souvent les mêmes têtes, les ennemis quant à eux sont très bien modélisés. Une valeur de la PS2 qui n’a pas perdu de sa superbe. Si vous voulez vous initier à Silent Hill c’est le jeu parfait pour découvrir la saga.

A retenir

Un jeu absolument nécessaire à se procurer pour connaître la saga ou bien la poursuivre. Des graphismes sublime et une ambiance au top font de Silent Hill 2 un ténor de la PS2 qui mérite sa place au panthéon de la console. A vous les frissons et les heures de jeu dans le noir, soyez en sûr, vous allez avoir peur à nouveau.

Plateformes : Playstation 2, Xbox, PC

Genre : Survival horror

Éditeur : Konami

Développeurs : Konami CE Tokyo

Date de sortie : 23 novembre 2001 (Playstation 2), 22 octobre 2002 (Xbox) et PC (28 février 2003)

[Rating:5]

Suke

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] heures du Poin’t and click, ou même comme un de ses modèles de survival-horror qu’est Silent Hill 2, mais plutôt comme LA Noire sans pognon, je lui trouve quand même du plaisir. Le gameplay propose […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *