sega-master-system-world-soccer

Nous sommes un après-midi de l’année 1988, 1989? Je ne me souviens pas très bien de ces détails. Par contre, il m’est impossible de ne pas me revoir dans ce Géant Casino près de Marseille, demandant à mon grand-père si je pouvais aller voir le rayon jeu vidéo. J’ai toujours aimé faire ça, juste pour le plaisir des yeux. Je venais d’avoir la Master System à Noël et je ne possédais alors que Shinobi en cartouche et Hang-On en dur.

La douceur de l’enfance

412551-great-soccer-sega-master-system-screenshot-world-soccersMon regard parcourt la vitrine, émerveillé. Mon pépé me demande alors: “Il y a un jeu qui te plairait?” Je lui réponds: “Oui, celui de foot, World Soccer.” Mais vraiment comme ça, parce que je pensais qu’il me posait cette question dans l’absolu. Je ne m’attendais à rien, nous n’étions pas très riches et tout ceci me paraissait un luxe rare, comme la fleur de Peach pour Mario. Sauf que là, il dégaine un billet de 200 balles et le file au vendeur. Mes yeux s’écarquillent d’étonnement et de plaisir. Peut-être mon meilleur souvenir d’achat de jeu vidéo en fait, à cause de la surprise et du pur bonheur encore intact 25 ans plus tard. Mon premier jeu de foot, vous vous rendez compte! RIP Pépé, j’ai une boule dans la gorge et les larmes qui coulent en écrivant ceci, il s’agit d’un moment juste parfait.

Combien de parties n’ai-je pas faites avec mon cousin à ce jeu? En vacances, dans la cuisine ou la chambre de mes grands-parents, World Soccer a été le fil rouge de cette période de notre enfance, de cette passion familiale pour le ballon rond. Notre exercice préféré était les tirs au but, Great_Soccer_SMS_ScreenShot2particulièrement réussis. Contre l’ordinateur, il nous arrivait de gruger, de décomposer la frappe de l’adversaire en appuyant plusieurs fois de suite sur Pause pour voir où il allait frapper et nous donner une chance de plonger au bon endroit. Salaud de goal français, il repoussait tout! Les trajectoires des sauts étaient plutôt marrantes, notamment à mi-hauteur puisqu’elles décrivaient une courbe convexe avant de voir le portier tomber à terre.

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *