xeno1

Dans une de ses dernières tentatives pour retrouver sa gloire passée, Atari a sorti deux consoles distinctes. La Jaguar dans le domaine des consoles de salon, avec ses 64 bits et son échec cuisant, et la Lynx comme console portable. Cette dernière a eu pour objectif de conquérir la Gameboy en se basant pour partie sur la ludothèque des classiques des années 80 revisités. Xenophobe fait parti de ceux-là, prêt à passionner les joueurs avec une histoire d’aliens et de contamination. Pari réussi ?

ALIEN LIGHT 

xeno2

Le jeu se passe dans un futur plutôt critique où la Terre est perdue. Les aliens Xenomorphes, ont en effet pris le contrôle de cette dernière, poussant les derniers survivants à s’exiler sur la base Terra. Une trêve a eu lieu, mais finalement même la base lunaire se trouve attaquée. Une coalition se monte alors, composée de plusieurs peuplades, pour arrêter la menace une bonne fois pour toutes. C’est ainsi que le jeu Xenophobe débute, et quelque chose cloche : l’univers rappelle fortement quelque chose. En effet,  la saga Alien a été grandement reprise, du nom des Aliens eux même, aux clones des Facehugger, en passant par des références en jeu. Mais si le jeu suit derrière pourquoi pas, prenons la console en main.

TUEZ LES TOUS

xeno3Pour commencer, on sélectionne notre soldat de l’espace parmi les civilisations présentes sur Terra : un humain, un canard, un hybride humain insecte,… Le but sera ensuite de se rendre sur les différents vaisseaux autour de la base (22 pour être précis) pour les débarrasser de tout intrus. Pour ce faire, un compteur de pourcentage d’aliens présents à bord est indiqué dans la première pièce. S’il atteint 100 % la partie est perdue. S’en suit donc une guerre pour empêcher la surpopulation de la station, surtout que les ennemis rencontrés sont assez nombreux. Les Critters sont des parasites peu résistants mais agressifs, les tentacules sont mortelles en corps à corps mais faibles à distance et les Snotterpillars sont élancés et crachent de l’acide sur nous. De nouveaux ennemis interviennent de temps à autre, chacun ayant son point faible qui sera exploité par les armes du jeu. Des pistolets classiques sont à disposition avec deux niveaux d’amélioration et des grenades peuvent être récupérées à certains moments. Pour en revenir à l’objectif, avec ces armes et un compteur à 0 %, le joueur passe au niveau suivant, jusqu’à la bataille finale contre la Reine. Certains vaisseaux ont un level design différent mais le principe reste le même, ce qui peut lasser au bout d’un certain temps. Un mode coopération est disponible pour relancer l’intérêt en proposant une aventure complète commune en branchant des Lynx ensemble. Au final, Xenophobe est un jeu sympa mais sur une courte période car trop classique.

A retenir

Comme un bon nombre de titres sur Lynx, le jeu aurait du rester dans sa gloire passée. Xenophobe n’est pas mauvais en soit, mais reste beaucoup trop classique. Il s’agit uniquement de tir dans des niveaux qui se répètent, avec seulement 2 armes différentes. Vouloir copier Alien c’est bien, avoir une idée de game design derrière, c’est mieux !

 

Flbond

Badge Pour les fans

Informations sur le jeu

Plateforme :  Lynx (version testée)

Genre : Tir

Développeur : Atari

Éditeur : Atari

Date de sortie : 1992

3 réponses
  1. Antigoomba
    Antigoomba dit :

    Hahaha Xenophobe, tu l’as sacrément déterré celui-là ! J’ai de bons souvenirs du multi sur NES, c’était un peu beaucoup aléatoire et pas très bien fait, mais je me suis bien marré dessus. Merci pour cet article !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *