TD1

La scène indépendante permet aux développeurs d’exprimer de nombreuses, aussi bien sur la forme que le sur le fond. Que ce soit des aventures romanesques, de la science fiction, ou des expériences plus réaliste, toutes les résumer représenterai un travail sans fin. Mais qu’une famille subissant la tragédie du cancer de leur jeune fils décide de passer par le jeu pour exprimer leur combat et leur tristesse, l’idée est aussi déroutante que potentiellement destinée à échouer. Que « vaut » (car cela va être difficile à juger) le résultat? 

UN CONTEXTE

TDC2Le jeu That Dragon Cancer est basé sur les épreuves traversées par Ryan et Amy Green durant le cancer de leur fils Joel, apparu avant son premier anniversaire. La maladie étant destinée a emporter l’enfant en quelques mois,  la survie de ce dernier quelques quatre années supplémentaires persuade la famille chrétienne que le miracle de Dieu s’est produit. Après avoir écrit un livre sur cette maladie, Ryan et Amy s’associent avec Josh Larson pour réaliser leur jeu sur ce qu’ils pensent être un cadeau. Mais il faut une structure pour la diffusion du jeu, et Ryan va à la Games Developer Conference 2013 avec un nouveau studio nommé Numinous Games et une démo sous le bras  Dans celle ci, Joel crie de douleur et rien ne semble le calmer et Ryan  le soulage enfin avec une prière. Beaucoup d’éditeurs se sont présentés, mais le projet est bien trop risqué et tout le monde se retire. Tout le monde sauf le projet Ouya, qui fournira les fonds nécessaires pour avancer dans le développement, permettant à l’équipe d’avoir les moyens de mettre sur table les travaux de scénario d’Amy. Mais en Mars 2014, Joel est emporté par ses multiples tumeurs avant ses 6 ans. Tandis qu’Amy est partie pour abandonner le projet, Ryan se sent de terminer le jeu au plus vite pour son fils, en sacrifiant son travail et sur des revenus de plus en plus faibles. Pour ne rien arranger les choses, le projet Ouya se rétame grandement, poussant à se tourner vers un autre système. Et c’est à ce moment que le projet Kickstarter apparaît. Le jeu est par la même occasion refait en quasi totalité pour toujours refléter l’histoire de la famille, mais de manière plus directe et universelle.

 

UN COMBAT CONTRE LA MALADIE

TDC3On commence dans un univers plutôt paisible, dans une forêt pas loin de la mer, pour ce qui ressemble à un point & click. Et chose intéressante, on assiste à l’histoire selon les points de vue de Ryan Amy ou Joel, mais on y reviendra plus tard. Dans la scène originale, on voit donc depuis les yeux de Ryan, toute la famille en train de profiter dans un parc, tandis qu’un téléphone délivre un message vocal. Joel est malade mais le médecin n’y voit rien d’inquiétant. Mais la scène idéale est brusquement interrompue par le lit d’hôpital de Joel au bord de la plage, accompagnée des bips d’un appareil proche et des formes menaçantes au loin. Et ce sera le lot de tout le jeu, une alternance entre la chose fantasmée par les parents, et la réalité de la chambre d’hôpital. On enchaîne donc sur la réalité, avec un Ryan veillant sur son fiston et la perfusion. On s’attache grandement à ses personnages et souhaitons que leur bien, et le jeu s’accorde toujours à casser ce sentiment par des images surnaturelles ou pesantes. Un chambre ensoleillée et calme? on passe à un bâtiment détruit, un jeu de course entre père et fils pour fêter la chimio? un scène crue de Joel sur une table d’IRM. Le tout sert bien entendu a montrer la régression de la santé de Joel, et de comment les parents supportent ça. Spécialement quand les docteurs de la clinique annoncent que le traitement a échoué, le jeu montre alors une roue des animaux se transformant en roue des personnes dans la salle, ou l’on va dans la tête de chacun pour avoir sa pensée du moment, où la personne atteinte du cancer est définitivement perdue. Mais comme dit plus haut, Joel a pu vivre 4 ans de plus, et l’on voit ensuite les 4 années, que ce soit les histoires racontées aux enfants sur ce dragon appelé Cancer (That Dragon Cancer) combattu par Joel, les disputes du parents sur la religion et la tristesse de la perte proche de l’enfant, et la mort de ce dernier. Chaque étape est montrée, et même si chacun aura son sentiment propre, le tout est bouleversant.

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *