Who is It

MJ4

Comment ne pas évoquer le sujet de Michael Jackson, sans passer par la case Sonic? Cela a certes déjà été souvent fait, mais il reste intéressant d’en parler dans l’ensemble des influences du monsieur dans le domaine des jeux vidéo. Et tout commence en 2003, lorsqu’un internaute du nom de Mallinson ou (Ben2k9), révèle d’étranges similitudes entre “Ice Cap Zone” de Sonic 3 et “Jam” de l’album “Dangerous”, extrait musical à l’appui. Et bien que l’Internet de l’époque n’était pas le même que celui d’aujourd’hui, la nouvelle commence à se répandre dans les forums et tous essaient d’envoyer des mails à la moindre personne ayant participé de près ou de loin au développement pour en savoir plus, la seule information “officielle” étant un passage de Jackson dans les locaux du développeur en 1993. La première vraie piste interviendra deux ans plus tard, avec une interview de Roger Hector au titre de coordonnateur exécutif sur Sonic 3.  Selon les propos rapportés, Michael Jackson aurait bien travaillé sur Sonic 3, mais les travaux effectués auraient été tout bonnement mis à la poubelles. Etrange technique de la part de la firme quand il y a la possibilité de travailler avec une star planétaire, sur quelle base la décision a pu être prise? Tout en sachant qu’au même moment, la venue de YouTube permet aux enquêteurs du Net de dévoiler plus facilement des comparatifs, et d’autres similitudes sont trouvées par un certain Nipper (notamment entre le générique de fin de Sonic 3 et “Stranger In Moscow” ou “Who Is It”). Les fans se déchirent sur cette histoire, et Mallinson préfère suivre les débats à distance, laissant le soin à Nipper et le reste des internautes le soin d’en savoir plus. Ce n’est qu’en 2009 que la verité éclate, en plus sur un magazine français : ”Black and White”.

MJ5

En effet, dans celui-ci, Brad Buxer, musicien/compositeur sur Sonic 3 et ayant également collaboré sur “Stranger In Moscow“ l’affirme haut et fort : Michael Jackson et lui ont travaillé sur le projet Sonic 3. Sans préciser les morceaux utilisés, il indique toutefois que le résultat du son émis par la console ne lui convenait pas et qu’il ne voulait donc pas associer son travail. Les propos du compositeur semblent être véridiques, au vu de son implication dans le jeu et de compositions semblables reprises dans son groupe “The Jetzons”. Mais s’il est acquis que la star a bien mis son nez chez Sega (comme le prouveront ses cameos par la suite), la raison pour laquelle les chansons ont été retirées fait débat. Selon d’autres sources internes de chez Sega, le problème est tout autre. En effet, en 1993 le roi de la Pop est impliqué dans le scandale de viol présumé sur Jordan Chandler. Et même si le procès n’est pas encore débuté, cette affaire et les excentricités de la star, comme par exemple tenir son enfant par une jambe dans le vide, auraient effrayé Sega au point de retirer en catastrophe toute mention pouvant remonter à Michael Jackson. Une théorie qui peut sembler tout aussi vraisemblable et qui expliquerait le revirement soudain du développeur sur une collaboration aussi inespérée. Par contre, pourquoi avoir laissé Brad Buxer dans les crédits à ce compte-là? C’est une chose que l’on saura jamais et qui laissera une part de doute sur cette affaire. A savoir qu’aujourd’hui, Sega dément toujours les propos comme quoi la star aurait composé des morceaux pour le jeu.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *