Après le masochisme, l’ennui. N’est-ce pas le comble pour un jeu vidéo que de procurer ce sentiment? Oui, parce qu’à la base, on pratique ce loisir pour se divertir, non? Le débat mériterait surement d’être développé, tant ce médium apporte plus que de l’amusement. Mais pour moi, cela doit rester une priorité. Le premier épisode de la licence phare d’Ubisoft, Assassin’s Creed, est LE jeu représentatif de l’ennui pour moi. Beau comme un cœur, fourmillant de détails, je me suis néanmoins perdu à grimper, à marcher et à faire inlassablement les mêmes choses insignifiantes. Je ne voudrais pas paraitre injuste, ni trop dur, parce que je reconnais et salue l’immense travail abattu par les développeurs pour créer cet univers, cette ambiance et ces villes. Mais il y a certaines choses qui m’échappent encore aujourd’hui. Par exemple, pourquoi avoir créé cette meta-histoire avec Desmond, avec ces passages très flous et peu intéressants à jouer? On en connaitra surement les tenants et les aboutissants à la fin de la saga: de ce que j’ai pu lire des épisodes suivants, il semblerait qu’il y ait un fil rouge avec l’histoire des Templiers. Toujours est-il que je n’ai pas vu la plus-value en termes d’immersion ou de gameplay. Pourtant, l’entame du jeu est prenante et Altaïr est un personnage que j’ai trouvé classe, aussi bien par son look que par son rôle d’assassin. Mais le fait d’avoir à errer dans et entre les villes, à faire encore et toujours les mêmes phases de gameplay (monter sur les perchoirs, chercher des indices, secourir les habitants), et à combattre avec ce système, a rapidement eu raison de moi. Il y a eu un moment où je me suis dit: « Mais tu fais quoi dans ce jeu? » Moi qui pensais incarner un assassin redouté et discret, un peu dans la lignée de Hitman, je me suis retrouvé à jouer les grimpeurs, le touriste perdu au milieu de tous. Ce sentiment d’ennui profond là, je l’ai également ressenti avec GTA IV. Peut-être ne suis-je pas fait pour les sandboxs trop vastes qui font perdre de vue la trame principale, puisque j’ai récemment terminé Batman Arkham City d’une traite. Et c’est bien pour cela, que malgré une mauvaise impression avec son ainé, je donnerai surement un jour sa chance à Ezio.

Totof

5 réponses
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    Lol Delnics en galère !
    A mon avis oui c’est un signe ! Même si assassin’s credd version Ezio est pas mal !

    Le III pour bientôt !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *