On attaque aujourd’hui la seule catégorie de ce Toptof 50 qu’il faudra lire à l’envers. Le n°1 sera le pire de tous, et non le meilleur. Bien sûr, comme le dit Albert, tout est relatif et cette section « Déceptions » fera lever certains de leur siège et sera pour moi l’occasion de parler de jeux desquels j’attendais beaucoup et qui m’ont au final beaucoup déçu. Pour commencer, et pour bien me fâcher avec le boss, je parlerai du quatrième épisode de la saga Metal Gear Solid. Pourquoi classer dans les déceptions un jeu que j’ai fini deux fois et qui a justifié à lui seul l’achat d’une PS3? Tout simplement parce qu’en tant que fan absolu de MGS (la catégorie Action-Infiltration de ce Toptof 50 en atteste), je n’y ai pas retrouvé ce que j’attendais en termes d’esprit de la série. Déjà, ce découpage en plusieurs actes, pour moi ce n’est pas du MGS. Et puis, on a quand même l’impression que Kojima ne savait pas trop quoi faire de cet ultime chapitre, hésitation qui se sent jusqu’au bout du bout. Le système d’achat des armes était aussi mal pensé et ce jeu manque pour moi de boss emblématiques, surtout comparé à ses ainés. Bien sûr, je retiendrai certains moments, comme la course-poursuite ou le combat entre les Metal Gear, mais à trop vouloir parler dans ses cinématiques, faire du fan service et optimiser son gameplay, je suis convaincu que Kojima a raté quelque chose dans ce MGS en termes d’ambiance, de mise en scène et de souvenirs à laisser aux joueurs. Chaque MGS a sa patte bien définie et inoubliable; celui-là beaucoup moins que les autres.

Totof

12 réponses
  1. Delnics
    Delnics dit :

    Evidemment, quand on m’incite à réagir (et à me lever de mon siège comme tu dis), je le fais :
    Donc ça commence bien, dès le 5ème du top, je ne suis pas d’accord du tout, hâte de voir la suite 😀

    Répondre
  2. Bloodevil
    Bloodevil dit :

    Pour le coup moi je suis 100% d’accord avec Totof :).

    Au bout d’une demi-heure de jeu on a déjà un arsenal de tueur, avec munitions quasi illimitées, on peut shooter les ennemis à distance en restant impuni, le jeu nous assène des rebondissements plutôt déplacé, en essayant de tout raccrocher…

    Puis le délire de Vamp vs Raiden, son gamin, le mariage de Meryl, Big Boss à la fin, les boss sans vraie personnalité…

    J’suis derrière toi Totof 😀

    Répondre
  3. Delnics
    Delnics dit :

    Ah, en fait j’ai compris la méthode…
    En tapant aussi fort d’entrer, vous êtes assuré que je serai forcément moins virulent pour la suite du top ^^
    Stratégie à double tranchant je pense, mouhahahahahahahahahaha !!!!! *cris de folie furieuse*

    Tiens et pour la peine je vais troller 😛 :
    Le retrogaming, c’est nase et ça ne souligne que le refus et la crainte de l’avenir (non, non, pas taper !!! *enfile son armure* ><').

    Répondre
  4. Totof
    Totof dit :

    Hé hé, mais un jeu qui me déçoit ne peut qu’être un jeu duquel j’attendais beaucoup! 🙂 Parce que si on ôte la comparaison avec ses aînés, MGS4 est tout sauf un mauvais jeu!

    Répondre
  5. Yannou
    Yannou dit :

    Je rejoins Delnics ce jeu est monstrueux je me suis régalé du début c’est vrai que le refresh du gameplay peut perturber mais c’est un régal de jouer ajouter à cela des fonctionnalité qui accroit le réalisme je parle en terme de combat. Par contre c’est vrai qu’il y’a trop d’armes.

    Répondre
  6. Delnics
    Delnics dit :

    C’est quand même dingue ce truc et ça me dépasse totalement :
    Le « Il y a trop d’armes », et c’est un truc que j’ai déjà entendu plusieurs fois.
    Je crois que c’est le seul jeu au monde où on critique le fait d’avoir le choix dans les armes… Des fois, c’est à se demander si certains ne disent pas ça que pour le plaisir d’ajouter un point négatif.
    C’est comme le « il y a trop de cinématiques », mais BORDEL, quand on joue à un MGS, on sait à quoi s’attendre normalement, sans oublier que comme souvent, elles sont très bien réalisées et/ou nous apprennent des choses (et qu’on peut les zapper si on veut).
    Bref, j’arrête mon petit coup de gueule maintenant ou sinon je sens que ça ne va plus en finir ><'

    Répondre
  7. Bloodevil
    Bloodevil dit :

    Le problème des armes, c’est que le concept du jeu et de la saga ça reste l’infiltration ^^. Là au bout d’hune demi-heure on a un lance-roquette, deux fusils snipers, trois mitraillettes, des lunettes et des silencieux pour à peu près tout, trois sortes de grenades, du C4, des pistolets tranquilisants, un uzi, une vue thermique qui détecte tout le monde à 500m. Plus les munitions quasi illimitées.

    Avec tout ça on démonte les ennemis à 300m sans qu’ils ne puissent rien faire, l’IA n’ayant quasi pas tellement bougée depuis l’époque PS2, et le snake « new gen » étant devenu un vrai tueur. Selon moi c’est une vraie erreur de game design, et le plus gros défaut de ce MGS 🙂

    Répondre
  8. Delnics
    Delnics dit :

    Selon moi, on a toujours eu le choix, si on préfère se la jouer pan pan boum boum avec le plein de gadgets en tout genre et ignorer le concept d’infiltration, c’est son droit mais à aucun moment on est forcé à le faire.
    Donc je le redis, argument en mousse et sans intérêt 😉
    L’IA est un autre problème, et je pense que pour n’importe qui c’est difficile à gérer et sur ce point j’espère que la prochaine génération arrivera à la faire passer au niveau supérieur.

    Répondre
  9. Yannou
    Yannou dit :

    Dans le jeu global j’ai rien à redire même moi qui suis fan de la première heure, ce n’est pas dérangeant d’avoir autant d’arme mais l’utilité surtout? qq une aurait suffit amplement et c’est pas un reproche j’ai aimé ce jeu du début à la fin. Concernant l’IA je pense qu’en mettant le jeu en European Extreme tu le sens passer.

    Répondre
  10. Totof
    Totof dit :

    Hum, pas d’accord avec toi Delnics: dans les deux premiers opus, je ne me souviens pas qu’il était possible de la jouer plus action qu’infiltration. Quand je me faisais repérer, je tremblais et je me sentais vulnérable. A partir du troisième, beaucoup moins.

    Au-delà du choix des armes, c’est plus le ton, le rythme et le récit qui m’ont déçu. Il aurait fallu de plus une IA adaptée à cet arsenal florissant. Batman Arkham City l’a très bien fait, on mesure bien les progrès effectués depuis Arkham Asylum.

    Répondre
  11. Delnics
    Delnics dit :

    L’essentiel est que je sois d’accord avec moi-même ^^
    Concernant, le ton (grave sur la déchéance de snake mais avec quelques pointes d’humour malgré tout), le rythme (entre action et répit lors des ouvertures scénaristiques) et le récit, j’ai été plus que satisfait personellement, j’attendais des réponses, je les ai eu, peut être pas celles que tout le monde attendait, mais c’est justement ça qui m’a fait plaisir, les surprises inattendues (comme quoi, on a définitivement des avis diamétralement opposés :D).
    Et puis, en ouvrant la boîte de Pandore, il fallait s’attendre à des répercussions 😛

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *