Pong, présenté la semaine dernière, a vite fait des bébés. Dès 1976, on le dérive pour créer un jeu dit de casse-briques : Breakout est né. Commercialisé en borne d’arcade cette année-là par Atari, il aura une version console sur la 2600 de la firme en 1978. Fondateur de tout un type vidéoludique dont l’un des plus célèbres représentants est Arkanoid, sur lequel j’ai passé quelques heures à la fois sur PC et sur téléphone portable, n’étant pas fichu à l’époque de faire des scores corrects. Comme Tetris, on tient là un jeu simple et addictif. Et quand on sait que ce sont Steve Jobs et Steve Wozniak qui ont développé la borne d’arcade d’origine, on en comprend mieux la qualité. La légende raconte que Jobs aurait menti à Wozniak à propos de la prime accordée par Atari qu’ils auraient partagée en deux, et que c’est ce qui aurait achevé la discorde entre les deux hommes. Breakout, break-up?

Totof

1 réponse
  1. Toma Überwenig
    Toma Überwenig dit :

    Bel enchainement entre Pong et Breakout, qui permet un peu de casser le mythe qui place Arkanoid en tant que seul « vrai » casse-brique.
    Toujours un plaisir de prendre des cours d’histoire vidéoludique (je maudis Florent Gorges pour avoir pensé au mot « playhistoire » avant nous^^)

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *