Walter Bright l’a débuté en 1971 et l’a commercialisé six ans plus tard. Il s’agit d’Empire, son jeu de stratégie au tour par tour inspiré de films de guerre et autres Risk et Battle of Britain. Avec ses villes à faire mûrir, ses troupes à faire grandir, le soft, vous l’aurez compris, a donné des idées aux futurs développeurs de Civilization, Global Conquest et Xconq. La première version du jeu a été programmée en FORTRAN sur l’ordinateur PDP-10 chez Caltech. Ce n’est qu’après l’avoir implémentée et enregistrée sur une machine Heathkit H11 que Walter Bright l’a commercialisée. Pour le plus grand bien des jeux de stratégie, bien évidemment.

Totof

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *