Dragon_s_Lair_021983 fut une année mouvementée pour le jeu vidéo. C’est en effet à la fin de cet exercice que le célèbre krach s’amorça, entrainant faillite sur faillite chez les constructeurs de consoles et montrant la fragilité d’une industrie un peu victime de son succès. Heureusement, un certain plombier viendra sauver la mise deux ans plus tard et 1983 aura vu la sortie d’un titre pour le moins original. Quelque part modèle de Heavy Rain et de The Walking Dead, Dragon’s Lair est un dessin animé interactif réalisé par Don Bluth, ancien de la maison Disney. La légende raconte que des photos du magazine Playboy auraient inspiré le design des personnages. Au-delà de son simple succès personnel – auprès du public plus que de la critique, on associe aussi et surtout Dragon’s Lair au feu Laserdisc. Censé être le fer de lance d’une nouvelle pratique et d’un format inédit de jeu vidéo, il a surtout contribué à faire marcher le service après-ventes des lecteurs de ces énormes galettes. Certaines pistes sautaient, et il se dit que c’était plus dû à l’incapacité des machines à supporter les contraintes de Dragon’s Lair qu’à leur qualité intrinsèque. Quoiqu’il en soit, le Laserdisc a disparu, faute surtout à son encombrement et à son prix, tandis que Dragon’s Lair continue d’exister avec des suites et une réédition sur le PSN.

2 réponses
  1. Toma Überwenig
    Toma Überwenig dit :

    Parmi les fantasmes qui animent la communauté des gamers depuis les origines, l’un des plus vivaces aura été de pouvoir jouer dans un dessin animé.
    De Prince of Persia et son animation hors norme pour l’époque, Flashback, aux débuts des moteurs 3D dignes de ce nom, on sentait ce rêve collectif à l’oeuvre.
    C’est encore le cas aujourd’hui avec des productions citées à juste titre par Totof ici comme Heavy Rain.
    Mais imaginez la claque monumentale des joueurs à l’époque, un VRAI dessin animé avec lequel on interagit ?!
    Et honnêtement, encore aujourd’hui, l’illusion est prenante, vu le nombre de morts possibles.
    Chaque action manquée a un résultat spécifique, au point que par curiosité, on est parfois tentés de faire le mauvais choix, juste pour voir…
    Perso, il continue à me faire rêver, et j’espère que les autres Butheries vont sortir sur le XBLA!

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *